Le 22 et 29 mars dernier, les élections départementales ont eu lieu en France. Cet évènement a été l’occasion pour Le Monde de mettre en place un projet data très ambitieux et unique au monde avec la société Syllabs afin d’automatiser l’écriture des dépêches présentant les résultats des élections pour chaque ville et canton. Ces contenus ont complété le travail réalisé par les 70 journalistes mobilisés par Le Monde pour couvrir l’évènement.

Dans son numéro 239, Satellinet revient plus en détails sur cette « innovation forte » avec une interview de Luc Bronner, directeur adjoint des rédactions du Monde, et Claude de Loupy, président et co-fondateur de Syllabs.

L’objectif du Monde était de couvrir l’ensemble des 34 000 communes et 2 000 cantons de France lors des deux tours des élections départementales. Grâce aux robots rédacteurs de Syllabs, des dépêches ont été automatiquement générées pour l’ensemble des villes françaises, tout en conservant le style et expressions définis avec soin par le directeur adjoint de la rédaction du Monde.

Pour le journal les résultats ont été convaincants. D’une part, il n’y a pas eu d’erreurs relevées dans les textes produits par les algorithmes et, d’autre part, les résultats en termes d’audiences sont très positifs. Le site d’actualité du Monde se classe premier en terme d’audiences globales sur les deux tours devant France Télévision, leader historique des audiences lors des rendez-vous électoraux. Lors du second tour, Le Monde s’est classé premier site d’actualité de France avec 2,89 M de visites selon l’OJD.

Le dispositif mis en place par les équipes de Syllabs montre sa fiabilité et ouvre de nombreuses perspectives pour l’avenir.

Retrouvez l’article de Satellinet dans son intégralité ici : Retour d’expérience – Comment Le Monde a utilisé les algorithmes de Syllabs pour produire 36 000 textes lors des élections départementales.

Et voici d’autres lectures à ce sujet :

  1. Le “making of” par Luc Bronner
  2. Le retour d’expérience par Syllabs 
  3. Le projet raconté par Julien Le Bot 

Comments are closed.