Capture d’écran 2017-12-05 à 13.15.09Souvenez-vous, fut un temps, toute entreprise rêvait de faire la « Une du JT ». Mais, comme disent nos enfants, « c’était à l’époque ». Parce qu’aujourd’hui, la priorité, c’est de faire la Une de… Google !

De l’e-commerçant, au réseau immobilier, en passant par les sites médias, tout acteur économique a intégré que le meilleur moyen de conquérir ou développer une audience, c’est de faire monter son référencement naturel dans les moteurs de recherche.

Défi majeur du référencement naturel : conjuguer qualité et volume de texte

Votre expert SEO vous le dira, Google tient compte de la qualité des textes ainsi que de la fréquence de mise à jour du site. Il faut donc actualiser et enrichir vos contenus fréquemment, et de manière la plus exhaustive possible, à savoir : des textes bien rédigés sur tous vos thèmes, toutes vos prestations, tous vos produits.

Bonne nouvelle, les attentes d’un GoogleBot rejoignent les attentes des internautes

Voici quelques exemples qui permettent de comprendre que l’exigence des robots d’indexation rejoint en bien des points ce que nous attendons, nous les humains, en termes d’information : pertinence du contenu, fraicheur des données et non duplication.

Pour un réseau d’agences immobilières

Il s’agit au minimum de proposer des textes d’annonce faciles à lire et sans faute, pour chaque bien à louer ou à vendre. Un service à forte valeur ajoutée, si chaque site d’agence est à même de fournir une information sectorielle actualisée, par quartier : infrastructures, vie locale, événements culturels ou sportifs… Voir le cas Guy Hoquet

Pour un média

L’objectif est de couvrir l’actualité au maximum. Faire la différence, c’est être capable de donner une information en complément des grandes news générales proposées par tous les médias. De l’actualité de proximité, hyper locale, ou encore hyper spécialisée sur un thème donné. Voir le cas lemonde.fr.

Pour un e-commerçant

Il doit fournir des fiches produits sur l’ensemble de son catalogue. Plus celles-ci seront précises et actualisées, plus nous serons enclins à acheter chez lui. De plus, pour l’identifier comme un authentique tiers de confiance, nous apprécierons de ne pas retrouver le même descriptif dupliqué partout, chez lui ou ailleurs.

Seulement voilà, tout cela représente des quantités astronomiques de texte très couteuses, voire, parfois impossible à produire manuellement.

Un contenu généré automatiquement pour soutenir le SEO

Depuis plusieurs années des informaticiens se penchent sur des programmes capables de générer des textes de manière automatique, à partir d’extraction de textes ou de données brutes. Les débuts ont parfois été maladroits comme peuvent en témoigner ceux qui ont fait la mauvaise expérience du content spinning et autres textes à trous qui présentent un réel risque de se faire blacklister par Google, et/ou d’exaspérer ses lecteurs.

Mais aujourd’hui il existe des solutions qui savent conjuguer quantité et qualité.

La robot rédaction génération automatique de contenu de haute précision

Produire des textes bien écrits est la mission qui a toujours guidé la recherche Syllabs. D’où un investissement long et massif en R&D pour parvenir à une solution qui a démontré sa performance. Au point que les articles produits par Syllabs pour de grands médias français sont publiés sans même être repris ou relus.

Plutôt que de parler de « génération automatique de contenu », les équipes Syllabs définissent leur travail comme de la robot rédaction. Un contenu industrialisé, certes, mais dont la qualité d’exécution repose sur des compétences et un savoir-faire humain de haut niveau : programmeurs et linguistes-informaticiens, mais aussi sémiologues, rédacteurs, scénaristes et relecteurs. Il s’agit bel et bien de rédaction.

En conclusion

La robot rédaction de Syllabs permet de produire des textes, de qualité, uniques, en plusieurs langues, en temps réel et en grande quantité. Elle soutient à la fois des impératifs SEO et de fidélisation d’audience en développant un contenu pertinent, très peu cher à produire. Elle est adoptée par un nombre croissant d’entreprises qui ont de forts enjeux de référencement naturel.

 

 

Comments are closed.